Reviews

Mogwai Dour festival 2014 – Playlist

Petit souvenir de Dour Festival 2014…

Playlist de Mogwai (clique sur le titre pour voir)

Mogwai Dour festival 2014

Mogwai Dour festival 2014

Advertisements

Jour 3 @ Dour Festival

BILLIONS OF COMRADES live

Troisième jour sous le soleil de Dour : la journée commence tranquille…

Après avoir assisté à la Scène de Bain des Billions of Comrades – qui ont eu la bonne idée de se déshabiller pour l’occasion (une des meilleures idées, selon nous) – grosse pause avant Apollo Brown & Guilty Simpson. Le live du duo Hip-Hop de Detroit est composé de deux parties : la première était une démonstration de force d’Apollo Brown et de ses talents de beatmaker. Monstrueux! Pendant la deuxième, le MC Guilty Simpson a lâché ses lyrics en hommage à J-Dilla. Place ensuite aux Suuns, qui semblaient un peu perdus au milieu de cette programmation très Hip-Hop. Très bon show de la part des canadiens qui ont mis un peu de temps à chauffer le public de la Jupiler X Marquee.

Direction la Dancehall pour les légendes du rap Us, Ultramagnetic MC’s, qui ont donné une leçon de swag à tous les new-rappeurs d’aujourd’hui. Classe américaine et show énergique, seul bémol, un public de jeunes qui ne connaissent pas leurs classiques (et qui préfèrent faire les durs que d’écouter de la bonne musique).

En route pour la Petite Maison dans la Prairie pour constater que Mr Devendra Banhart se paye le luxe de commencer son concert avec 20 minutes de retard (ce qui aura pour conséquence de retarder toute la prog du chapiteau). Bien, ça nous donne une raison de boycotter le concert du Weirdo et d’aller se poser devant les Jurassic 5, les autres légendes de la soirée. Très bon concert devant le public (acquis) de la Last Arena. Place à un des concert les plus attendus par Unckle Al’, Mykki Blanco, qui livre le live le plus étrange du festival jusqu’à présent : d’abord une partie de danse contemporaine exécutée par une femme rasée, seins nus, ornée des lights sur les mains et dans la bouche ; le tout sur un remix de Destiny’s Child version Dubstep. Énorme! Ensuite, le show de Mykki himself qui prouve qu’il maîtrise son flow, même a capella. Grosse grosse claque qui se termine sur le morceau Wavvy au cours duquel le public devient fou…

Enchaînement brutal : on passe à l’IDM/Breakcore avec Venetian Snares. Un set classique pour les connaisseurs (dommage de ne pas pouvoir profiter des nouvelles créations, ni du violon).

Et finir, le live de Flume, tout en couleurs et en basses, parfait pour terminer cette longue journée!

Dour, Dour le troisième jour…

Jour 1 @ Dour Festival

Voilà, première journée du Dour Festival cru 2013 bouclée… Malgré une arrivée tardive, Unckle Al’ a réussi à se frayer un chemin jusqu’à la Plaine de la Machine à Feu pour voir (et écouter surtout!) les Yeah Yeah Yeahs. Une prestation mitigée entre les anciennes perles (des morceaux du 1er EP) et la nouveauté un peu barbante.

Une heure d’attente pour voir les légendes du Hip-Hop américain: WU TANG CLAN qui ont mis le feu. Un plaisir de pouvoir faire un concert de cette qualité. GRAMATIK ensuite, pour un live tout en finesse et savoir-faire (Dommage que la Boombox soit aussi bondée, mais c’est un gage de la qualité de la performance). Petit détour par SKREAM, sans plus, pour finir par Mr BRODINSKY, dans un set très lourd et bass, il aura su faire tenir les festivaliers jusqu’à l’aube dans une énergie féroce…
Ça y est,c’est reparti…
Daydream Nation Radioshow est de retour…et qu’est ce que c’est bon,Dour…